BIOS Dreamcast regionfree

BIOS Dreamcast Regionfree pour lancer les jeux de n’importe quelle région

Voici la pose et la programmation d’un BIOS Dreamcast Regionfree (aussi appelé BIOS Freezone). La méthode utilisée est le piggyback : Il s’agit de souder le BIOS alternatif sur le BIOS d’origine en liftant les pins non communs.

Pas pratique à filmer car j’aime bien avoir de l’espace autour de moi pour souder avec mon fer géant.
Si c’est la première fois que vous tentez le BIOS Dreamcast regionfree, faites-le sur une Dream de rechange pour vous faire la main.

Il y a une pose alternative du BIOS Dreamcast regionfree qui implique de retirer le BIOS d’origine. L’avantage est de ne pas avoir à souder de résistances. Je ne l’ai pas encore filmé mais vous pouvez voir le résultat dans la vidéo Black Swirl Of Death.

3 Comments

  1. Salut Bruno,

    Vraiment très bien ta vidéo, merci. J’adore le logo de boot Dreamcast.

    Pour ma part, je viens de terminer mon mod SD et IDE. Ma prochaine étape consistera à installer la MX afin de booter directement sur la SD, et comme çà, je pourrai virer mon GDROM.

    La seule chose est qu’il faut que je trouve le bon BIOS.
    Une question, est-ce que les puces vierges sont réinscriptibles ? Si je veux changer de bios, je peux le faire autant de fois que je le veux ?

    Merci encore 🙂

    • Salut Steph,
      A chaque fois que Dreamshell va programmer la MX, il procédera d’abord à son effacement;
      donc oui, tu peux effacer et réécrire dessus autant de fois que tu veux 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *